Mecha-Zero : Header

Menu Gauche
Présentation
Guide des Episodes
Personnages
Mechanics
Génériques
Footer

Menu Gauche
Code Geass R2
Eureka 7
Evangelion
FMP! Second Raid
Gundam 00 S2
Gurren Lagann
Heroic Age
Macross Frontier
RahXephon
Simoun
» Liste Complète
Footer

Menu Gauche
Fans Works
Mecha Docs
Mecha Memory
Forums
Top Sites
T'Chat
Téléchargements
Footer

Menu Gauche
Accueil
Jukebox
Equipe / Contact
A Propos...
Twitter MZ
Footer

Résolution minimale :
1024 * 768



 Réalisation  Seiji Mizushima  Nb. Episodes  25
 Production  Sunrise / Beez  Sortie Japon  Octobre 2008
 Musiques  Kenji Kawai  Sortie USA  Mars 2010
 Chara Design  Yun Kouga  Sortie France  N/A


    A.D. 2312.
    Quatre ans se sont écoulés depuis la dernière bataille entre Celestial Being et les forces des Nations Unies. L'humanité, après avoir constitué la Fédération Terrienne, a formé un groupe indépendant en matière de sécurité et de préservation, A-Laws, qui se distincte du rôle de la Fédération officielle de l'armée qui est d'unifier les nations et la volonté de l'humanité. Mais la réalité est en fait une oppression inhumaine des pouvoirs anti-gouvernementaux, des doctrines et idéologies au nom de l'unité.

    Saji Crossroad, qui a suivi la voie d'ingénieur en aérospatial, a donc respecté la promesse qu'il a faite à Louise Halevy qui était de réaliser son rêve. Toutefois, Saji est également contraint de s'impliquer dans la réforme du gouvernement de la Fédération.
    Pendant ce temps, Setsuna F. Seiei, qui a survécu à la bataille finale d'il y a quatre ans, a vu l'avenir du monde qui a été transformé par Celestial Being. Avec la défaite d'Alejandro Corner, il rêvait d'un monde en paix et sans conflit. Mais il voit de ses propres yeux la réalité, où la paix est synonyme de tensions, avec l'oppression causée par A-Laws. Il décide une fois de plus de se battre à bord de son Gundam, son pouvoir ayant le potentiel de changer le monde.
    Où se dirigent les chemins de Setsuna et Saji, dans ce monde une fois encore mis en mouvement ?



    Le premier générique d'ouverture, Hakanaku Mo Towa No Kanashi, est interprété par le groupe UVERworld. C'est une musique entraînante, rappelant les Openings de la première saison. A noter que ce générique sert d'ending pour le premier épisode. Le second opening est intitulé Namida No Mukou et interprété par Stereopony. On reste dans le même registre, même si dans Gundam 00, on a entendu mieux niveau Opening.
    Quant aux générique de fin, le premier, Prototype, est réalisé par la talentueuse Chiaki Ishikawa, qui avait déjà chanté le 1er ending de Gundam SEED et le dernier de Gundam SEED Destiny, ou encore l'opening de Bokurano. La chanson annonce la fin d'un épisode et son rythme ne donne qu'une envie : voir la suite de la série. Le second, Trust You de Yuna Ito, est tout aussi bon et apportera une note romantique à la série.
    Les musiques de fond étaient l'un des points faibles de la première saison. Mais cette fois-ci, Kenji kawai s'est surpassé et nous offrent des titres forts, qui s'intègrent parfaitement à l'ambiance de la Saison 2, comme 00 Gundam ou encore le très joli Affection. Toutefois, le mauvais point est que les chansons passent encore souvent inaperçues. Nous retrouvons aussi une Insert Song très sympathique, Unlimited Sky de Tommy Heavenly6, ainsi que la très douce chanson Tomorrow de Ayumi Tsunematsu, l'interprète de Marina, qui fera signe de paix dans ce monde de conflits.

    Au niveau du casting, celui-ci reste le même que la première saison. Nous retrouvons toujours le talentueux Mamoru Miyano dans le rôle de Setsuna, ainsi que Miyu Irino, qui interprète Saji. C'est un casting de qualité, comme toujours, dont on y a ajouté quelques autres comme Romi Paku dans le rôle de Regene, et Tetsu Shiratori qui interprète Andrei.


    La première saison de Gundam 00 avait frappé très fort au niveau de son scénario et de la qualité de ses combats. Après une fin explosive et un épilogue qui donne très envie, la seconde saison se place donc chronologiquement quatre ans après la défaite de Celestial Being, et déjà, les tensions sont de mise.
    Les bases de cette seconde saison sont différentes de la première, ce qui est un avantage. Les personnages principaux étant plus âgés, cela permet de les découvrir sous un nouveau jour, ainsi que certains nouveaux personnages s'incluant à l'histoire. Le premier épisode frappe fort en mettant directement en place ces personnages ainsi qu'une trame qui semble plus sombre encore que celle de la première saison.
    En effet, les premiers épisodes s'enchaînent, et la qualité augmente à chaque fois. On ne sent pas passer un épisode, tellement l'action et les révélations sont importantes. On ne retrouve aucun copié/collé entre les deux saisons, contrairement à Code Geass par exemple. De plus, certains personnages, secondaires dans la Saison 1, prennent maintenant une place beaucoup plus importante comme Soma, Kati et surtout Louise, sans doute le personnage le plus réussi de cette saison.

    Mais dès la deuxième partie de la saison, voir même avant, on sent une baisse de régime au niveau de l'évolution des personnages. Avec un casting trop important, aucun ne peut vraiment être mis en avant, et certains personnages ne servent alors quasiment à rien dans cette saison, comme l'énorme déception de Graham, alias Mr Bushido, ou encore Wang Liu Mei et Ali qui font figuration. Ne parlons même pas de Nena.
    De plus, certains personnages stagnent, comme Marina qui passera toute la saison à faire du baby-sitting, Ribbons, le soi-disant grand méchant de la série qui ne décollera quasiment jamais ses fesses de son fauteuil, ou encore Soma qui, malgré un début prometteur, sera vite envoyée aux oubliettes aux côtés de Allelujah. La plupart des nouveaux protagonistes sont eux aussi que peu développés.

    La Saison 1 portait surtout comme défaut ses musiques de fond, maintenant de meilleure qualité, et le traitement des personnages. Bien que le début semblait totalement prometteur, nous retrouvons à nouveau ces défauts une fois la dizaine d'épisodes passée.
    Concernant les combats, on reste à du haut niveau, une animation fluide et parfaite. Le seul changement : la puissance des machines. Le Real Robot est un peu moins présent, surtout avec le Gundam 00 qui ne cesse d'accroître en puissance au fil des épisodes. Mais cela est tellement bien mis en scène que l'on ne peut qu'apprécier. Toutefois, attendez-vous à des combats très irréalistes sur la fin de la série.

    Le scénario de la saison 2 suit parfaitement celui de la première saison. Toutefois, le côté réaliste est mis de côté et cela s'accentue au fil des épisodes, pour arriver à une fin plus que basique et légèrement bâclée. Il aurait sans doute fallu une bonne vingtaine d'épisodes supplémentaires pour pouvoir bien paufiner l'histoire et développer d'avantage les personnages.
    Mais Gundam 00 n'en reste pas moins une bonne série, qui a su tenir en haleine de façon plutôt cohérente ses 50 épisodes. Certains personnages comme Saji et Louise sont vraiment plus intéressants dans cette saison que la première. Les Gundam Meisters quant à eux n'ont pas trop changé, Setsuna a beaucoup plus d'importance, mais pas ses camarades de Celestial Being, sauf Tieria.
    De plus, certains retournements de situation sont un véritable bonheur, comme l'excellent épisode 17. On ne peut s'empêcher de suivre la série pour savoir comment celle-ci se finira.

    Gundam 00 a su se créer une place face à Code Geass. Après une première saison globalement réussie, la saison 2 est plutôt mitigée. L'action et les rebondissements sont nombreux, mais la seconde partie de cette saison a un arrière-goût de : "On a vu trop gros pour trop peu d'épisodes".
    Du coup, attendez-vous à certaines désillusions, et une fin vraiment classique, contrairement à la première saison. Une petite déception donc, mais cela n'empêche pas de savourer l'animé comme il se doit.


    La saison 2 clôt ainsi Gundam 00 qui compte 50 épisodes. On ne peut nier la qualité de cette série, d'abord visuelle, mais aussi scénaristique. Globalement, c'est donc une réussite, même si Gundam 00 n'innove pas tant que cela dans son domaine. Enfin, sachez qu'un film est prévu au Japon pour 2010.
    La série peut facilement trouver son public, et les DVD seront d'ailleurs disponibles en France chez Beez dès l'été 2009.

Article rédigé par MaxX.