Mecha-Zero : Header

Menu Gauche
Présentation
Guide des Episodes
Personnages
Génériques
Footer

Menu Gauche
Code Geass R2
Eureka 7
Evangelion
FMP! Second Raid
Gundam 00 S2
Gurren Lagann
Heroic Age
Macross Frontier
RahXephon
Simoun
» Liste Complète
Footer

Menu Gauche
Fans Works
Mecha Docs
Mecha Memory
Forums
Top Sites
T'Chat
Téléchargements
Footer

Menu Gauche
Accueil
Jukebox
Equipe / Contact
A Propos...
Twitter MZ
Footer

Résolution minimale :
1024 * 768



 Réalisation  Goro Taniguchi  Nb. Episodes  25
 Production  Sunrise  Sortie Japon  Avril 2008
 Musiques  Hitomi Kuroishi  Sortie USA  Juillet 2009
 Chara Design  Clamp  Sortie France  N/A


    "2010 après J.C., le Japon fut envahi par le Saint Empire de Britannia, superpuissance en quête de pouvoir, et devint la Zone 11.
    Sept années plus tard, quand les japonais commencèrent à abandonner tout espoir, un simple rebelle s'opposa. L'homme masqué, Zero.
    Zero, qui prônait la libération du Japon, guida l'Ordre des Chevaliers Noirs contre l'armée britanienne, mais l'Ordre fut vaincu, et la mort de Zero est désormais un chapitre de l'histoire japonaise.

    L'aventure reprend en 2018, c'est-à-dire un an plus tard depuis les derniers évènements et la disparition de Zero. Une grande partie de l'Ordre des Chevaliers Noirs a été arrêtée, la Zone 11 est de nouveau calme, mais les Elevens souffrent encore plus qu'avant.
    C'est dans ce climat que les derniers membres de l'Ordre des Chevaliers Noirs prévoient de lancer une opération. Pendant ce temps là, Lelouch est toujours à l'Académie d'Ashford, comme si rien ne s'était passé, avec ses camarades Rivalz, Shirley et Millais. Il a maintenant un petit frère, dont on ignore la provenance, et a repris son passe temps, les échecs, et joue contre de grands adversaires.
    Pourtant, Lelouch est épié en permanence par des militaires de Britannia... Lors d'un après-midi, où il se rend dans un grand casino, ce même casino est attaqué par l'Ordre des Chevaliers Noirs, leur cible n'est autre que Lelouch.
    Il tentera de s'enfuir mais sera rattrapé par un Knightmare dans lequel se trouve C.C, celle-ci lui rappellera qui il était et descellera son Geass, ce qui permettra à Lelouch de retrouver la mémoire...
    Dès lors, il décidera de détruire le monde entier pour mieux le rebâtir. Un nouveau chapitre commence...



    On doit le premier Générique d'Ouverture, O2, à Orange Range. C'est un bon générique, entraînant, avec une partie calme et un refrain plutôt rythmé. Les images concordent bien au rythme de la musique.
    Le deuxième Générique d'Ouverture, World End, nous provient de Flow, qui avait déjà travaillé sur la première saison de la série. C'est un générique là aussi très entraînant et dont les paroles vont bien avec l'animé, les images collent parfaitement au rythme. Deux très bon Openings en soit.

    Le premier Générique de Fin, Shiawase Neiro, nous vient aussi de Orange Range. C'est un ending plutôt calme et reposant accompagné d'images qui raviront les fans de la série. Le deuxième Générique de Fin, Waga Routashi Aku no Hana, nous vient de Ali Project, ayant eux aussi travaillé sur la saison 1. Dans un style très similaire au premier générique, la musique est calme, mais assez rythmée, accompagnée d'images très fan service.

    Pour les voix, nous retrouvons les mêmes interprètes que lors de la Saison 1, il est évident qu'ils n'allaient pas changer de seiyuu entre deux saisons. Pour ce qui est de Rollo, le frère de Lelouch, c'est Takahiro Mizushima (Nagasumi - Seto no Hanayome) qui s'en charge, et nous interprète un personnage plutôt doux, et légèrement timide, mais capable d'exprimer une grande gamme d'émotions, comme la joie ou la peur. Un bon Seiyuu, comme ses confrères, notamment Fukuyama Jun, l'interprète de Lelouch, qui continue à faire des merveilles avec ce personnage.
    Concernant Xingke, c’est Hikaru Midorikawa qui s'en occupe (Heero Yui - Gundam Wing), il nous interprète un personne qui croit en ses convictions et qui est très sur de lui.
Pour Anya et Gino, respectivement Knight of Six et Knight of Three, la première a pour interprète Yuuko Gotou (Mikiru Asahina - Haruhi) et le second est joué par Soichiro Hoshi (Kira Yamato - Gundam SEED). Chacun double son personnage avec brillo, Yuuko interprète un personnage sans émotion, avec pratiquement aucun changement dans la tonalité de la voix, ce qui correspond parfaitement à Anya, en revanche c'est tout l’inverse pour Gino et Soichiro s'en sort à merveille en interprétant un personnage toujours joyeux et de bonne humeur.
    Cette deuxième saison de Code Geass suit les pas de la première à ce niveau, une bonne gamme dans le casting et des musiques qui concordent très bien avec l'anime.



    Après un immense succès au Japon en 2007, la suite de Code Geass, intitulée R2, arrive enfin.
    Tout d'abord il est important de souligner que les premiers épisodes nous apportent quelques réponses sur la fin de la première saison, ce qui est appréciable, même s'ils sont expliqués à la va-vite.
    Néanmoins, fort est de constater que ce début de saison est des plus mitigés, tout du moins pour les douze premiers épisodes. En effet, hormis un ou deux épisodes très intéressant, les autres, compris dans la première moitié de cette saison, sont plus ou moins (in)utiles. Il est d'ailleurs important de noter que ces épisodes sont remplis de fan service, avec des scènes à caractère plus ou moins provocateur, avis aux amateurs. Ce fan service était d'ailleurs beaucoup plus discret dans la Saison 1, et ne sert tout compte fait pas à grand chose.
    Les premiers épisodes font très "copiés/collés" sur ceux de la Saison 1. Malgré cela, la partie humour de la série est toujours présente, ce qui reste un point fort.
    Toutefois, on regrettera que certains personnages comme Rollo ou Shirley soient clairement mis de côté, servant plus ou moins de bouche trou. De plus, le côté Mecha est beaucoup plus mis en avant cette fois, mais le côté réaliste est abandonné, la puissance des Knightmares semble augmenter toujours plus à chaque épisode. Cependant, les combats restent souvent intéressants à suivre, avec des stratégies toujours plus cherchées, élaborées par Lelouch ou ses adversaires.
 
    Le début se laisse regarder, avec plus ou moins d'intérêt selon les personnes, mais il va s'en dire que la série prend véritablement son envol à partir de l'épisode 13, la seconde moitié donc. Le scénario prend une tournure très intéressante et atteint enfin le niveau de la Saison 1. Les révélations sont au rendez-vous et un début de réponse aux multitudes de questions, laissées jusque là en suspend, se dévoile. Mais à cause de sa première partie bâclée, tout va maintenant un peu trop vite, des personnages changent de camps comme on change de chaussettes.
    L'histoire aurait pu continuer ainsi, mais les producteurs n'étaient pas de cet avis, et c'est comme cela qu'à partir de l'épisode 18, on a droit à une surenchère d'armes dévastatrices face auxquelles une armée est devenue obsolète, et cela monte crescendo avec les épisodes, le tout saupoudré de personnages faisant des allers retours entre la Terre et le paradis. Tout cela dans le but de finir l'histoire dans le nombre d'épisodes impartis, il est évident qu'avec une première moitié de saison lente et en partie inutile, il est dur de finir l'histoire sur la moitié restante, nous donnant ainsi d'innombrables retournements de situation en peu de temps et des personnages disparaissant à la vitesse de la lumière.
    Néanmoins la fin de la série ne fera pas défaut, en effet les deux derniers épisodes sont largement dignes de Code Geass premier du nom, et remontent amplement le niveau de la série, surtout la seconde moitié du dernier épisode, qui en marquera plus d'un. On a même droit à un épilogue, que du tout bon. Enfin, remercions tout de même le personnage de Lelouch, qui sauve à lui seul la série et cette fin, vraiment classe.

    Malgré un début de Saison 2 assez lent, Code Geass nous prouve une fois de plus qu'elle est une des meilleures séries de ces dernières années, et parvient à monter le niveau d'ici la fin, et à ne plus stagner qu'autour de Lelouch et son harem. Suzaku prend enfin de l'importance, ainsi que les révélations qui pointent enfin le bout de leur nez.
    Toutefois, soyons objectifs, Code Geass R2 n'a plus vraiment de lien avec Code Geass, les derniers épisodes sont clairement un délire total, des évènements qui s'enchaînent sans transitions, ni cohérences parfois.


    La saison 2 s'est terminée en Octobre 2008 au Japon, la série compte ainsi 50 épisodes. Après une première partie décevante, Code Geass R2 a su remonter le niveau, sans jamais vraiment atteindre celui de la première saison. Une petite déception donc, mais l'anime reste hautement le plus apprécié au Japon depuis Gundam SEED.
    Qu'on ait apprécié ou non cette saison, Code Geass, les deux saisons comprises, mérite amplement sa place dans votre vidéothèque, dès sa sortie en France, ne serait-ce que pour son personnage principal : Lelouch.

Article rédigé par Virsago.