Mecha-Zero : Header

Menu Gauche
Présentation
Guide des Episodes
Personnages
Génériques
Footer

Menu Gauche
Code Geass R2
Eureka 7
Evangelion
FMP! Second Raid
Gundam 00 S2
Gurren Lagann
Heroic Age
Macross Frontier
RahXephon
Simoun
» Liste Complète
Footer

Menu Gauche
Fans Works
Mecha Docs
Mecha Memory
Forums
Top Sites
T'Chat
Téléchargements
Footer

Menu Gauche
Accueil
Jukebox
Equipe / Contact
A Propos...
Twitter MZ
Footer

Résolution minimale :
1024 * 768



 Réalisation  Toshimasa Suzuki  Nb. Episodes  26
 Production  Xebec  Sortie Japon  Avril 2007
 Musiques  Naoki Sato  Sortie USA  Mai 2009
 Chara Design  Hisashi Hirai  Sortie France  N/A


    "Loin, loin dans les temps anciens, existait un peuple appelé La Tribu d'Or. En créant des planètes, eux, qui avaient le pouvoir de connaître l'avenir, appelèrent les autres planètes primitives. Trois planètes répondirent à leur appel. La Tribu d'Or les appela respectivement : la Tribu d'Argent, la Tribu de Bronze et la Tribu des Héros.
    Longtemps après, quand la Tribu d'Or décida de quitter cet univers pour un autre, certains répondirent à un autre appel. La quatrième tribu. Les humains avaient décidé d'entrer dans l'univers, par ses propres moyens. La Tribu d'Or l'appela la Tribu de Fer."

    L'histoire commence au moment où la Tribu de Fer, celle des humains, décide de chercher le sauveur de l'humanité, le seul à avoir été élevé par la Tribu d'Or. La Princesse Dianeira, accompagnée du vaisseau Argonaut, trouvera une planète en ruines, Oron, où se trouve leur sauveur, Age, qui est un Nodoss.
    Les Nodoss sont des créatures, autrefois le peuple de la Tribu des Héros, qui en temps normal ont forme humaine. Mais ils savent se transformer en créature puissante et leur pouvoir est dévastateur. Il existe cinq Nodoss : quatre Nodoss, se trouvant du côté de la Tribu d'Argent tandis que le cinquième Nodoss, Age, lui, s'est mis du côté de la Tribu de Fer, aux côtés de l'Argonaut, pour protéger Dianeira qui tente de trouver une voie où toutes les Tribus pourront s'entendre.
    Toutefois, la Tribu d'Argent, la plus avancée et la plus puissante, ne semble pas encore ouverte à une entente avec la Tribu de Fer...



    La série ne possède qu'un seul générique d'ouverture et qu'un seul générique de fin. L'Opening, Gravitation, est chanté par Angela, qui avait déjà signé celui de la série Fafner in the Azure. Ce générique est très rythmé et s'accorde parfaitement aux images qui l'accompagnent. Il nous donne vraiment envie de regarder la série et il met parfaitement les personnages principaux en valeur.
    Le générique de fin, Azurite, interprété par Tae Urakabe, est très doux et parfait, malgré le manque d’images comparé au générique d'ouverture. Mais cela ne nous dérange absolument pas ! Il sera particulièrement prenant lors du quinzième et du dernier épisode.

    Enfin, à chaque épisode, on a le droit à des oeuvres musicales extraordinaires réalisées par Naoki Sato qui a fait du bon travail. Des musiques s'intégrant parfaitement à l'ambiance de certains passages, nous mettant encore plus dans l'ambiance.
    Les voix des personnages, comme on en a souvent l'habitude, sont très bien choisies parmi le casting japonais. Hiroshi Yazaki s'occupe du rôle de Age, et parviendra à rendre à son personnage cet aspect à la fois innocent, malin, et, quand il le faut, sérieux. Enfin, la Princesse Dianeira est interprétée par Yui Ishikawa, qui fera aussi du bon travail concernant la jolie fille qui est le leader de toute une tribu.


    Le scénario est correct, et particulièrement bien cherché.  Il propose une histoire intéressante, qui peut évoluer dans de nombreuses directions, bien qu'il faut un certain temps pour bien comprendre le but de chaque tribu, leur passé, et l'environnement dans lequel elles ont toutes évolué.
    Le studio Xebec arrive à maintenir un niveau technique suffisant. Les transformations des Nodoss sont bien réalisées et aucun passage n'est répété. Côté chara-design, on reste en terrain connu. Hirai Hisashi est aux commandes et cela se voit. Son trait est connu dont les yeux des personnages qui sont particulièrement magnifiques, et pour une fois, Hirai Hisashi parviendra à se détacher un peu plus des autres séries sur lesquelles il avait travaillé.
    Notons que le staff est d'ailleurs pratiquement le même que celui qui avait réalisé Fafner in the Azure en 2004. Les fans ce cette série retrouverons donc rapidement leur repère dans Heroic Age, bien que le synopsis soit totalement différent.

    Le premier épisode est déjà très accrocheur et on ne se lasse pas à chaque secondes de l'épisode qui est bourré de retournements de situations. Les combats sont dynamiques, et nous entrons directement dans le feu de l'action à chaque épisode. Toutefois, nous avons une lignée d'épisodes où l'action semble se répéter et tourner en rond, ce qui peut être lassant...
    Enfin, les personnages sont bien travaillés et chacun évoluera à sa façon ainsi que les relations que certains auront avec d'autres personnages. Néanmoins, il faut savoir que tout ou presque tournera autour du couple Age-Dianeira, empêchant ainsi certains personnages comme Iolaus ou Aneasha de se mettre au premier plan l'espace d'un épisode. De même pour le camps ennemi qui, bien que travaillé comme le personnage de Yuti, ne parviendra pas à percer réellement.
    Par ailleurs, les Nodoss sont réussis ainsi que les autres vaisseaux. Après, il suffit d'accrocher au style, car la majeure partie des combats et de l'action se passera dans l'espace. Mais les décors sont réussis et d'une qualité presque irréprochable.
    Côté musical, rien à reprocher, si ce n'est que certains titres apparaissent parfois trop souvent dans la série. Mais le Soundtrack reste à la hauteur.


    Heroic Age est sorti au Japon en Avril 2007. Encore un animé de style Mecha auquel on ne dit pas non. En effet, Xebec ayant fait un carton après Fafner in the Azure, le pari a été relancé. Toutefois, Heroic Age n'a pas connu le même succès au Japon.
    C'est une série calme et romantique mais elle n'hésitera pas à nous en mettre plein la vue. Mais sans se leurrer, il y a sans doute très peu de chance que Heroic Age débarque un jour en France, ce genre d'animé ayant encore trop peu de succès dans nos contrées...

Article rédigé par Bellcross.