Mecha-Zero : Header

Menu Gauche
Présentation
Guide des Episodes
Personnages
Génériques
Visuels DVD
Footer

Menu Gauche
Code Geass R2
Eureka 7
Evangelion
FMP! Second Raid
Gundam 00 S2
Gurren Lagann
Heroic Age
Macross Frontier
RahXephon
Simoun
» Liste Complète
Footer

Menu Gauche
Fans Works
Mecha Docs
Mecha Memory
Forums
Top Sites
T'Chat
Téléchargements
Footer

Menu Gauche
Accueil
Jukebox
Equipe / Contact
A Propos...
Twitter MZ
Footer

Résolution minimale :
1024 * 768



 Réalisation  Yutaka Izubuchi  Nb. Episodes  26
 Production  Bones / Dybex  Sortie Japon  Janvier 2002
 Musiques  Hichiko Hashimoto  Sortie USA  Mars 2003
 Chara Design  Akihiro Yamada  Sortie France  Juillet 2004


    En l'an 2027, à Tokyo, un jeune adolescent du nom de Ayato Kamina se rend comme chaque jour au lycée, en compagnie de deux amis. Au même moment, la ville est subitement attaquée et le métro qui conduisait Ayato et ses amis se retrouve dans l'impossibilité de continuer son trajet. Le jeune homme quitte alors le wagon dans le but de trouver des secours et s'aperçoit que Tokyô est en guerre face à d'étranges créatures.
    Ayato est alors guidé par un chant qui l'emmène à rencontrer Mishima Reika, une camarade de classe qui le guide jusqu'à une station de métro, là ou de mystérieux hommes noirs attaquent. Haruka Shitow, une jeune femme mystérieuse, apparaît alors et sauve Ayato de ces hommes qui possèdent un sang bleu... Ayato pense quitter la gare de métro comme si de rien était et Haruka lui propose de la suivre pour qu'elle lui explique le monde qui l'entoure...

    Alors qu'un des deux hommes noirs attaque Haruka par derrière, Ayato fuit dans un wagon de métro, après avoir vu Reika réapparaître à l'intérieur.  Le métro les mène alors à un mystérieux arrêt : le Temple Xephon. A cet endroit se trouve un immense oeuf qui éclot devant les yeux ébahit de Ayato qui perd connaissance. Une entité géante, la tête recouverte par ses ailes, apparaît alors RahXephon. Celle-ci se rend dans Tôkyo et désintègre toutes les forces extra-terrestres...

    Ayato se réveille à l'hôpital, sans aucun souvenir. Il quitte la chambre lorsque l'infirmière lui annonce que sa mère vient le chercher et certains flashbacks défilent dans sa tête, concernant RahXephon et la bataille qui venait d'avoir lieu. Le jeune garçon reprend alors sa vie normale et revient au lycée dés le lendemain... Mais le lycéen sera amené à piloter de nouveau RahXephon et s'échappera de Tôkyo à l'aide de Haruka.
    Sa surprise sera de taille lorsqu'il se rendra compte que la ville où il a toujours vécu est emprisonnée sous un immense dôme la coupant du reste du monde, et que le "véritable" monde est décalé de Tôkyo. Cette dernière semble être envahie par des créatures étranges du nom de Mu, et l'organisation TERRA, à laquelle Haruka appartient, les combat. Ayato, le seul à pouvoir piloter RahXephon, va s'engager aux côtés de cette alliance et engagera une lutte qui emmenera le spectateur de surprise en surprise...

    Pourquoi Tôkyo est-elle enfermée sous un immense dôme ? D'où viennent ces mystérieuses créatures du nom de Mu ? Les réponses à toutes ces questions seront dévoilées durant le périple d'Ayato au sein de l'organisation TERRA...



    En plus de sa profondeur, RahXephon se démarque par sa musique sublime. La série compte un générique de début, un générique de fin, et 3 OST si on ne prend pas on compte le film. L'opening, Hemisphere, sublime grâce à la voix de Maaya Sakamoto, vous enchantera au début de chaque épisode et Yume no Tamago, l'unique ending et chanté par Ichiko Hashimoto, vous apaisera sur ses notes mystérieuses. Notons que le générique, en Japonais à la base, apparaît en Anglais lors de certains épisodes.
    Côté musiques de fond, les 3 OST proposent en grande majorité des thèmes étranges et mystérieux, qui coordonnent ainsi tout à fait avec l'ambiance générale de la série. Certaines musiques, telles que celle jouée durant la scène finale de l'épisode 19 sont d'une grande beauté, collant toujours à l'ambiance de la scène.
    Enfin, côté Insert Song, on aime ou on n'aime pas. Les chansons peuvent s'avérer envoutantes, mais assez bizarres pour ceux qui seraient habitués à un genre dit "brutal".

    Le doublage, qu'il soit Japonais ou Français, est extrêmement réussi ! Nous sommes habitué aux doublages Japonais de qualité dans les animes, notamment dans les animes Mechas, mais beaucoup d'entre nous pourraient préférer la version Française qui rend sûrement l'anime plus intense avec un Fabien Briche qui incarne à merveilles Ayato Kamina et son parcours dramatique au sein de ce monde étrange. Les habitués de la VF de Gundam SEED reconnaîtront nombre des doubleurs Français.


    N'ayons pas peur des mots, RahXephon est un excellent anime. Les amateurs de shônen pourraient être rébutés par la psychologie des personnages, le drame de la série ou encore la profondeur du scénario, mais au final on s'habitue et on attend qu'une chose: la suite ! Notons aussi que RahXephon est considérée comme une copie plus ou moins conforme d'Evangelion mais là, c'est à chacun de se forger un avis et le visionnage de cette série est le meilleur moyen !
    Notons que niveau rebondissements, il faudra bien attendre les derniers épisodes qui nous emmeneront de surprise en surprise, et entraînera ainsi la mort de moult personnages dont nous avons pris plaisir à suivre lors de la série. La fin de toute beauté en ravira plus d'un et rebutera les autres qui pourraient ne pas avoir tout compris...
    Oui car, précisons-le, RahXephon est un anime on ne peut plus complexe. Il faudra sans doute voir la série une deuxième fois pour comprendre tous les éléments.

    Nous avons parlé précédemment des personnages et, en effet, chacun possède une personnalité qui lui est propre. Certains, en plus de paraître étranges, restent mystérieux tout au long et la série, comme par exemple la jolie jeune fille Quon. Chacun est travaillé psychologiquement et la nature de chacun est justifiée, notemment grâce à des flashbacks.
    Les Mechas peuvent aussi rebuter ceux qui s'étaient adaptés à des engins du genre "Real Robot" comme les Mobile Suit de Gundam. En effet, nous n'avons pas vraiment affaire à des Mechas (si ce ne sont que les différents navires, avions de chasse et le fameux Vermillon) mais à des sortes d'entités mystiques, plus communément appellées "Dolem".


    En conclusion, RahXephon est une série incoutournable pour tout fan du genre Mecha. Les 26 épisodes qui la composent vous tiendront bien assez en haleine, si bien qu'au final vous en redemanderez encore ! Mais attention, RahXephon ne se limite pas à une série de 26 épisodes. Une OAV axée sur Quon existe, ainsi qu'un film nommé "Pluralitas Concentio", reprenant la série assez différemment. Le tout est licencié chez Dybex.
    La série est regroupée sur 7 DVDs ou dans un coffret intégral. Une adaptation manga, pour le moins désastreuse, est aussi éditée en France en 3 tomes chez Panini Comics. Désormais, vous n'avez plus qu'à choisir le format qui vous conviendrait le mieux pour entamer cette magnifique épopée, même si la série reste le meilleur moyen.

Article rédigé par Takato.